Elisabeth Blind – “Visionnaire”

ELISABETH BLIND

VISIONNAIRE

Exposition organisée du 6 mai au 11 juin 2022
à la Galerie Guyenne Art Gascogne, 32 rue Fondaudège à Bordeaux

Rendez-vous

Rencontre avec l’artiste le samedi 7 mai de 15h à 18h à la Galerie Guyenne Art Gascogne

03f562476467508b2caaf665bd52f4db

Au départ, c’est l’inconnu. Elisabeth Blind se jette dans le vide de la toile. La peintre prépare son support avec plusieurs couches de médium acrylique mélangées à de la poudre de marbre. Ensuite vient la couleur de base, souvent sombre, qu’elle recouvre de blanc épais. Le fond des tableaux est chargé de souvenirs effacés, grattés, quelques lettres subsistent.

Surgissent par la suite des masques, des personnages éphémères, des maisons et des paysages mentaux, dans une représentation organique et dans la retenue de la couleur.

Les masques ne regardent pas, ils pensent, sereins. Ils ne regardent personne mais gardent toutefois un certain sourire.

Les personnages apparaissent parfois seuls, devant le questionnement de la spiritualité, de l’élévation, ou bien dans de petits groupes, en doute sur leur position, en réflexion sur leur isolement.

Les maisons s’inspirent des cabines de plage de la baie de Somme, d’où viennent aussi ses paysages évoquant la lumière du nord, aux représentations mentales et minérales.

Dans ces peintures, la couleur est bien souvent réservée, parfois d’un éclat soudain, un rouge incandescent transperçant la scène, un bleu éclatant menant vers le but.

La matière vient montrer les couches inférieures, révélant des runes et d’autres symboles, peut-être cabalistiques, des restes de quelque chose, dans un sens non dévoilé.

Avec vitalité, Elisabeth Blind s’évertue à gommer le monde, à éliminer ce qui abîme.

Elle cherche à capter un monde souterrain imaginaire, et derrière le miroir à trouver des images fugitives venues de l’inconscient.

Ses œuvres nous incitent à nous échapper de notre environnement, à tendre vers ce qui illumine.

Ses peintures en effet ne donnent aucune représentation du monde extérieur, des signaux de la société, bien au contraire, c’est dans l’univers intérieur que nous glissons, dans l’hermétisme au bruit et au chaos.

L’exposition virtuelle

 

Galerie (détails d’œuvres)