Edmond Boissonnet

Edmond Boissonnet

boissonnet_artiste

Edmond Boissonnet (1906-1995) est un artiste plasticien français de la Seconde Ecole de Paris, né à Bordeaux comme Odilon Redon (1840-1916), Albert Marquet (1875-1947) et son ami de toujours, André Lhote (1885-1962). L’art de Boissonnet couvre ainsi la quasi-totalité du XXème siècle. Il est le reflet des courants artistiques de ce siècle tout en étant indépendant de ceux-ci. Pour cela, il utilise différents moyens matériels : dessins, peintures sur toile, papier, bois, collages, mosaïques à partir de matériaux bruts, tapisseries de laines multicolores et pour mémoire, sculptures sur bois.

Pour illustrer le défi qu’il se lance à lui-même sur le plan de l’art, il utilise souvent la métaphore du « Combat avec l’Ange ». Enfin, l’art de Boissonnet, s’étalant sur près de soixante dix ans, connaît quatre grandes périodes illustrées par des expositions significatives, sachant que, par ailleurs, Boissonnet exposera pratiquement tous les ans.

 

L’aventurier de l’absolu

Le Combat avec l’Ange

boissonnet2Boissonnet fait partie de ces artistes discrets que l’on a la surprise de découvrir ou de redécouvrir selon son appartenance générationnelle. Cette discrétion n’est pas le fait du hasard ni de la qualité ou non des œuvres de ces artistes. Elle est l’expression d’une liberté absolue de création vis-à-vis des clans et autres amitiés intéressées, des tendances, de la tyrannie des galeristes et du marché.

En général, ces artistes ne sont pas de gros producteurs et ne sont pas des chefs d’entreprise ayant une stratégie commerciale. Ils préfèrent le qualitatif au quantitatif et ne cherchent pas à rentabiliser leur talent. N’étant pas assujettis à une galerie et à ses exigences en exclusivité, ils vivent leur vie en toute indépendance, ne cherchent pas à faire fortune, leurs ventes suffisant à les faire vivre. Comme écrivait un critique d’art en 1961 : « Un indépendant qui fait la peinture qui lui plait. ».

Edmond Boissonnet était en recherche permanente d’absolu par rapport à lui-même, sans se soucier des commérages du monde des arts. Des chercheurs existent : ils retrouvent la trace de ces artistes. C’est ainsi que l’Hommage à Boissonnet en 2006 et 2007 au Musée des Beaux Arts de Bordeaux révéla cet artiste plasticien à un large public jeune et fut un succès populaire. C’est aussi ce que propose la galerie Guyenne Art Gascogne au travers de l’exposition “Nature et Mouvement”.

La biographie complète sur Wikipedia